Arthrose du pied et du gros orteil

Arthrose du pied, arthrose du gros orteil: que faire?

(Extrait du Grand livre de l'arthrose Eyrolles 2016 / Jérôme Auger, Pr Francis Berenbaum)

C’est une zone peu touchée par l’arthrose comparativement à la hanche ou au genou. Les arthroses que l’on retrouve à ce niveau sont le fait de traumatismes anciens, de microtraumatismes répétés qui ont été mal traités et négligés. Il faut ajouter que même des traumatismes correctement traités sont pourvoyeurs d’arthrose au niveau de la cheville. L’arthrose de la cheville est souvent liée à un traumatisme comme une fracture du talus ou du calcanéus, et est plus rarement due à l’usure des surfaces articulaires. Elle peut aussi être la conséquence de pathologies rhumatismales inflammatoires au premier rang desquelles nous retrouvons la polyarthrite rhumatoïde qui entraine des déformations des pieds. Les atteintes infectieuses, métaboliques et tumorales sont susceptibles de développer une arthrose compliquant tardivement la pathologie initiale.

Le pied est composé de 31 articulations et 20 muscles intrinsèques, ce qui en fait une zone d’une richesse et d’une complexité étonnante.

Un traitement de kinésithérapie bien conduit comprenant un programme de physiothérapie standard (étirement et autres exercices, ultrasons et stimulation électrique) plus des mobilisations supplémentaires et des exercices de marche, par rapport à un programme de kinésithérapie seule, améliore la douleur sans effets secondaires. Les programmes étudiés comprenaient des exercices visant à améliorer ou conserver la force musculaire, la condition physique et l’état de santé général. Les personnes font de l’exercice pour différentes raisons y compris en vue de perdre du poids, d’obtenir un renforcement musculaire et pour soulager les symptômes de l’arthrose.

De nombreux facteurs peuvent augmenter le risque d’avoir de l’arthrose au niveau de l’articulation du gros orteil, comme la structure particulière du pied, un traumatisme, des antécédents familiaux de la maladie, une maladie articulaire et une marche anormale.